Togo / Elle réclame le départ du président : L’opposition envahit la rue

Réaction - Le gouvernement togolais dénonce un «coup d'Etat» de la rue, par la voix de son ministre de l'Information, Guy Lorenzo


Lire la suite...

Lutte antiterroriste/RPG-7, FMPK, casemates, cache d'armes, arrestations... : La moisson de l’ANP

Bilan -Un détachement de l'ANP a découvert, lundi dernier, une cache d'armes et de munitions à El-Milia dans la wilaya de Jijel.


Lire la suite...
012

HistoireS étranges : La Maison de la mort 5e partie

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

Résumé de la 4e partie n toute la famille se demande  avec inquiétude d’où viennent ces bruits bizarres, sauf Mme Divorne qui reste indifférente.

Sceptique, M. Divorne leur répondit qu’il ne croyait pas que les canalisations puissent être mises en cause car avant d’acheter la maison il les avait soigneusement testées, et qu’il les avait trouvées en très bon état. Peu de temps après, Henri, l’aîné des enfants qui était comptable, fut victime d’une expérience qui sembla confirmer le témoignage des domestiques. Un soir, alors que le jeune homme contemplait rêveusement le ciel à travers la fenêtre de sa chambre, il remarqua les aboiements et les grognements des chiens puis une froideur intense l’enveloppa, qui se transforma en une haine presque palpable, et ses narines se retrouvèrent assaillies par une puanteur insupportable. L’odeur était si terrible qu’il s’empressa d’ouvrir la fenêtre pour la chasser, et pendant quelques minutes il resta ainsi, inhalant l’air frais de la nuit par grandes inspirations. Soudain, un bruit retentit derrière lui et se retournant rapidement il vit une grande silhouette noire traverser la pièce et disparaître par la porte. La forme était trop vague et trop sombre pour en distinguer tous les détails, mais il eut l’impression d’avoir vu quelque chose de si désagréablement bizarre que terrifié, il s’enfuit dans la salle de dessin du rez-de-chaussée, où le reste de sa famille était réunie. Après avoir repris son souffle, Henri raconta sa terrible mésaventure et son père le réconforta, affirmant que son imagination était la seule responsable. Le lendemain, M. Divorne était assis dans la salle à manger, il lisait au coin du feu, quand soudain un courant d’air le fit frissonner. Survolant la pièce du regard, il remarqua que la porte, qu’il était sûr d’avoir fermée, était maintenant grande ouverte. Surpris, il songea qu’il avait dû mal la fermer ou que quelqu’un l’avait ouverte sans qu’il l’entende, et il la referma soigneusement avant de reprendre sa lecture.
A suivre
S. B.

Actualite

Culture

Festival international du théâtre en Jordanie : «Hafl Itizal» rafle deux prix

21 septembre 2017

Distinction - La pièce de théâtre "Hafl Itizal" présentée par l'association culturelle " Skamla"...

La politique

Togo / Elle réclame le départ du président : L’opposition envahit la rue

Togo / Elle réclame le départ du président : L’opposition envahit la rue

21 septembre 2017

Réaction - Le gouvernement togolais dénonce un «coup d'Etat» de la rue, par la...

Sports

Choix du président : L’EN et la DTN, ces dossiers mal traités

Choix du président : L’EN et la DTN, ces dossiers mal traités

21 septembre 2017

Discutables - Les choix du président de la Fédération algérienne de...