Journées nationales de la chanson chaâbie à Sétif : Abdelmadjid Meskoud crée l’évènement

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     
Rendez-vous -  La présence du chanteur Abdelmadjid Meskoud a créé l’évènement samedi à l’ouverture de la 4ème édition des Journées nationales de la chanson chaâbie, organisées à la maison de la culture Houari Boumediene de Sétif, et ce, jusqu’au 27 novembre en cours.


Inscrite dans le cadre de la célébration du 63ème anniversaire du déclenchement de la Révolution libératrice, mais aussi à l’occasion du Mawlid Ennabaoui, sous le slogan «La chanson chaâbie et son rôle dans la préservation de la mémoire nationalee, cette nouvelle édition a été chargée d’émotion lors de l’hommage qui a été rendu à Abdelmadjid Meskoud, l’interprète d’»Ya Dzair ya El-Assima».
Ce dernier a répondu présent, en dépit de la maladie, à cette manifestation culturelle qui a été initiée par l’association locale «Errachd Ethakafia» en coordination avec l’Assemblée populaire de wilaya (APW), la direction de la culture et la maison de la culture Houari Boumediene de Sétif.
Avant cet émouvant hommage, l’icône de la chanson chaâbie à Sétif, Mustapha Boutchiche, a régalé un public majoritairement constitué de familles, qui, nombreuses, ont investi la salle de spectacles, en imitant la voix du défunt, grand maître de la chanson chaâbie, Hadj M’hamed El-Anka, et en interprétant notamment «Ya Stif nassek chouj’aâne», «anti nassek kourama", «Sidi El-Kheir moul El- borhane" et «Aïn el-Fouara el-bassama».
La fête d’ouverture de la 4ème édition des Journées nationales de la chanson chaâbie a été entamée par un insiraf sika entonné par l’artiste Djamel Ziani d’Alger intitulé «Anta Sid El-Kol, Anta ghaout El -Moudhnibine», ainsi qu’«Ya Rassoul Allah andi naka namchi n’zour bizouchti wa oumi wa ouladi», un chant du patrimoine chaâbi du poète soufi Lakhdar Ben Khlouf, suivi par l’artiste Kamel Boughazi de Guelma qui a interprété «El-Hawa dhoul el oussoud» et «El-Fattan».
Durant près de deux heures, le public a beaucoup apprécié l’éventail des chansons chaâbies proposées, auxquelles il a montré un intérêt manifeste.
Par ailleurs, en marge de l’ouverture de cette manifestation, le chanteur Abdelmadjid Meskoud a affirmé à l’APS, en larmes, dans un moment de grand émoi partagé par l’assistance, avoir répondu présent à l’invitation de ses amis, à l’occasion de l’ouverture de la 4ème édition de la chanson chaâbie, se disant eprêt à venir à pied à Sétife. De son côté, Mustapha Boutchiche, responsable de ces journées, a fait savoir que plusieurs artistes participent à cette 4ème édition qui se poursuivra, aujourd’hui (dimanche), avec Mohamed Achouri d’Annaba, Abdelmadjid Kherbache de Béjaïa, Mohamed El-Hadi Laârouk de Constantine et Abdenabi Mebarkia de Sétif.
Il a ajouté que le dernier jour de la manifestation verra la participation des chanteurs Redouane Bouraoui de Sétif, Samir Benaiche de Bordj Bou-Arréridj et Rachid Kettafa de Mostaganem.
Une exposition d’arts plastiques et une autre dédiée aux œuvres poétiques et théâtrales du poète Tayeb Kettal sont organisées également dans le hall de la maison de la culture Houari Boumediene, en marge des journées de la chanson chaâbie.
Cette manifestation sera clôturée par des poètes, à l’instar d’Abderrezak Bouchenak, qui occupe la fonction de directeur de la culture ainsi que des poétesses comme Amel Bedjaoui, Sara Anane et Saliha Hafaf.
R. C.