Cinéma/ «Star Wars» : David Fincher a refusé de réaliser un épisode

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     
Confidences -  A l'heure où les grands noms d'Hollywood se succèdent à la réalisation des nouveaux «Star Wars», qui n'a pas rêvé d'un épisode de la célèbre saga orchestré par David Fincher ?


La maestria de «Seven» ou de «The Game» appliquée à la galaxie lointaine de George Lucas, voilà qui a de quoi attiser l'intérêt des plus grands fans.
Le cinéaste, qui avait d'ailleurs fait ses premiers pas dans le métier en tant que superviseur des effets visuels sur le tournage du «Retour du Jedi», s'est récemment exprimé sur le sujet. Dans une interview, il a ainsi déclaré qu'il ne souhaitait pas réaliser de «Star Wars». En effet, lorsqu'on lui demande s'il est parfois tenté par l'exercice, sa réponse ne laisse planer aucun doute : «Non, j'en ai parlé avec Kathleen Kennedy, et c'est une mission écrasante. Je ne sais pas ce qui est le pire. Se retrouver dans la peau de George Lucas sur le plateau du premier film, où tout le monde demandait : "Aldorande ? Qu'est-ce que c'est que ça ?" Et où tout le monde se moquait (...). Je suis sûr que ça a dû être une année atroce pour un réalisateur débutant. Mais j'imagine la résistance intestinale qu'il faut rassembler pour passer après le succès des deux derniers. C'est d'un tout autre niveau. Dans le premier cas, il vous faut supporter les critiques de Harrison Ford et Carrie Fisher, et dans l'autre, vous devez faire un milliard ou un milliard et demi (...). Je pense qu'il faut vraiment se vider la tête. Il faut être vraiment sûr que c'est bien ce que vous voulez faire parce que, dans tous les cas, cela représente deux ans de votre vie, 14 heures par jour, 7 jours par semaine.»
De son côté, J. J. Abrams a indiqué au micro de la BBC que le long métrage «Star Wars 9», dont il a pris les commandes il y a quelques semaines, emprunterait une direction inédite.
«J'ai le sentiment que nous devons approcher ce nouvel épisode avec la même excitation que nous avions lorsque nous étions enfants, devant ces films qu'on adorait», déclare le cinéaste de 51 ans. «Mais dans le même temps, il faut emmener ces films à des endroits jamais explorés auparavant, c'est un peu notre responsabilité (...). Il faut que nous allions ailleurs.» Le site StarWarsNewsNet rapporte par ailleurs que selon le post d'un fan sur le réseau Reddit, qui a rencontré Abrams et le scénariste Chris Terrio, «Star Wars 9» ne ferait pas que boucler la nouvelle trilogie. Le long métrage irait en effet plus loin en reliant les neufs films de la saga intergalactique, avec des références aux épisodes de la trilogie préquelle.
R. C.