Musique andalouse : Initiative de modernisation en cours

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     


L’association culturelle Fen Nachit d’Oran effectue les dernières retouches du projet d’introduction d’instruments modernes dans la musique andalouse, a-t-on appris d’un de ses membres.
Cette initiative, unique en son genre, a permis d'adapter dans la chanson «Ya liyam», inspirée du patrimoine musical chaâbi et andalou, plusieurs rythmes modernes par l’utilisation d’instruments comme la guitare électrique, a indiqué Samir Zemmouri.
L’objectif de cet arrangement musical, réalisé par le musicien Hicham Benamara, est de conférer une touche moderne aux rythmes et noubas andalous, a ajouté M. Zemmouri, interprète de cette chanson, affirmant que ce genre musical est «modernisable».
La nouveauté dans cette expérience, alliant authenticité et modernité, consiste en l'utilisation, dans chaque morceau, d’un instrument musical moderne avec la préservation du texte puisé du patrimoine, a-t-il fait savoir, soulignant que l’enregistrement est acoustique.
L’association Fen Nachit envisage de réaliser une vidéo de cette chanson relatant en quatre minutes les différentes étapes de la vie humaine, après l'avoir enregistrer en CD.
A noter que cette association a formé dernièrement 60 jeunes aux principes du théâtre grâce à un financement de l’Union européenne (UE) en partenariat avec le ministère du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale.
APS