Livre : Une centaine de participants au «défi de lecture»

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     


Une centaine de lecteurs prennent part au défi lancé par le groupe "Ness El-Kheir" d’Oran en juillet dernier sous le slogan "l’Oranais bouquine", à savoir lire au moins 50 livres en une année.
Cette initiative partant de la valeur de la lecture et de son rôle dans le progrès des sociétés intervient dans le souci de développer l’amour de lecture chez les jeunes générations à Oran, a souligné Sofiane, membre de ce groupe.
"Nous nous attendons à au moins 500 participants, sauf que la participation est en deçà des prévisions, ce qui renforce notre conviction que beaucoup de travail reste à faire", a-t-on affirmé.
Le concours revêt un caractère de défi pour les lecteurs participants, selon le même orateur, qui a noté que cette initiative renforce l'esprit de culture et la promeut le livre à l'ère des technologies nouvelles.
Sur le plan organisationnel, chaque participant doit lire au moins quatre livres par mois, les résumer et soumettre à une commission spécialisée composée d’universitaires pour certification. Le concurrent a la liberté de choisir les livres et la langue.
L’association met, à la disposition des lecteurs participants à ce défi, deux bibliothèques, l’une en papier au niveau de son siège dotée de 400 livres et l’autre électronique proposant des centaines de titres. Les lauréats de ce concours auront l'occasion de concrétiser un projet sociétal avec le concours de l’association "Ness El Kheir" d’Oran qui les aide dans tous leurs démarches.
Les premières qualifications se tiendront en janvier prochain, soit six mois après le lancement du concours et les participants ayant réussi à lire la moitié des livres convenus soit 25 livres seront retenus.
Une séance de formation sur les techniques de résumer est prévue le 5 octobre en cours au profit, a-t-on annoncé.
APS