Festival national du théâtre amateur de Mostaganem : En butte à des difficultés financières

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     
Rendez-vous -  Le commissaire du Festival national du théâtre amateur de Mostaganem, Nouari Mohamed, a assuré hier que la 50e édition du Festival aura lieu à la date prévue du 13 au 19 juillet en cours en dépit des difficultés financières rencontrées.


Lors d’une conférence de presse, tenue à la maison de la culture Ould Abderrahmane-Kaki, le commissaire du Festival a indiqué que cette 50e édition se déroulera à la date prévue, même en cas de non réception des subventions financières, assurant que les autorités locales et le ministère de la Culture se sont engagés à apporter leur soutien au plus ancien festival culturel arabe et africain.
Dans ce cadre, il a souligné que l’APC de Mostaganem s’est engagée à verser une subvention de 5 millions de dinars tout comme la wilaya qui s’est proposée d’apporter un soutien financier de 5 millions de dinars. A ces sommes s’ajouteront les subventions du ministère de la Culture.
«Si nous avions les moyens financiers nécessaires, nous aurions pu inviter les 80 troupes du théâtre amateur activant à l’échelle nationale pour faire de cette 50e édition une véritable fête du 4e art», a-t-il souligné, rappelant que le Festival traîne depuis la 48e édition, une dette de 9 millions de dinars.Pour cette cuvée 2017, 10 troupes seront en compétition et représenteront diverses wilayas du pays. Elles ont été sélectionnées par un jury présidé par le metteur en scène et comédien Mohamed Adar, à la suite de quatre phases qualificatives régionales, tenues à Boumerdès, Mila, Laghouat et Mascara.
En outre, cette manifestation verra la participation en off de 10 troupes amatrices et trois troupes étrangères, invitées d’honneur de cette édition, venues de France, de Tunisie et d’Espagne.Par ailleurs, il est prévu une série de conférences sur le parcours du Festival du théâtre amateur, l’expérience du théâtre amateur en Europe, le théâtre amateur palestinien. Dans ce cadre, une convention de partenariat et d’échanges sera signée entre le commissariat du Festival et la Ligue palestinienne des arts et du théâtre.
Pour ce qui est du volet de la formation, plus de 70 stagiaires de différentes troupes amatrices de plusieurs wilayas du pays prendront part à quatre ateliers dédiés à l’interprétation, l’expression corporelle, la chorégraphie et la scénographie.S’agissant du programme de la cérémonie d’ouverture de cette manifestation culturelle, prévue jeudi , Mohamed Nouari indiqué qu’il est prévu un carnaval avec la participation de 700 personnes, un défilé de troupes folkloriques, une clique, une fantasia et autres animations. Un montage théâtral musical sera présenté en 52 minutes sur l’histoire du Festival avec la participation de 36 jeunes comédiens.
Par ailleurs, le commissaire du Festival a appelé à revoir son règlement intérieur, à œuvrer à la constitution d’une banque de données sur toutes les œuvres théâtrales présentées lors des différentes éditions du Festival et sur les troupes amatrices.
Enfin, le même responsable a annoncé la tenue d’un colloque international, en novembre prochain, sur l’histoire du Festival du théâtre amateur, à l’initiative du commissariat du Festival, en collaboration avec les universités de Mostaganem et Strasbourg (France).
APS