Salon du livre de Boudjima : Hommages à Mouloud Mammeri et Nabil Fares

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

La 4ème édition du salon du livre de Boudjima, à une vingtaine de kilomètres au nord de Tizi Ouzou, se tiendra du 20 au 22 avril prochain, en présence d’une vingtaine de maisons d’édition et une soixantaine d’auteurs, a-t-on appris jeudi des organisateurs.

L’évènement qu’organise l’Assemblée populaire communale (APC) en collaboration avec le mouvement associatif sera dédié cette année, à l’écrivain, linguiste et anthropologue Mouloud Mammeri dont le centenaire de la naissance est fêté depuis le mois de février dernier à travers tout le territoire national, a indiqué le président de l’APC, Smaïl Boukherroub.  Prévu au niveau de la bibliothèque municipale Mohia, l’édition de cette année sera placée sous le thème "A Boudjima, je lis, je m’enrichis", a-t-il affirmé soulignant que la littérature de jeunesse et l’histoire constitueront les deux axes principaux de ce rendez-vous annuel devenu incontournable pour les adeptes du livre et de la lecture. Des conférences sur l’histoire et le printemps amazigh, dont le 37ème anniversaire sera commémoré le jour de l’ouverture du salon, sont également au programme de la manifestation dans le but d’offrir aux jeunes générations une occasion de connaître leurs origines, a-t-il expliqué. Outre les écrivains algériens qui seront présents en force à Boudjima, le salon connaîtra la participation de quatre auteurs étrangers, à savoir l’italien Nicolai Ricardo et les tunisiens Amina Arfaoui, Saïf Allah Blili et Aziz Krichène, a-t-il souligné. Des maisons d’édition d’Alger et Constantine, en plus de celles activant au niveau de la wilaya de Tizi Ouzou prendront part aux expositions vente de livres, ainsi qu’aux différentes activités prévues en la circonstance, a-t-il encore fait savoir. Le programme comportera, en effet, des tables rondes sur l’écriture, le livre et son impact dans la société, l’histoire, des hommages à des auteurs tels que Mouloud Mammeri et Nabil Fares, des présentations d’ouvrages et une dizaine d’ateliers dédiés aux enfants, a-t-il ajouté.
APS