Gestion des théâtres : Du pain sur la planche

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

Les groupes chargés de l'élaboration d'«une feuille de route» pour la gestion des théâtres en Algérie ont présenté lundi à Alger les conclusions de leurs travaux.

A ce titre, le groupe chargé du financement a proposé «la diversification des sources de financement» notamment pour ce qui est des œuvres, l'exploitation des structures et le        parrainage. Le groupe chargé de la production a appelé à «l'exploitation» du répertoire algérien, à l'adaptation des œuvres mondiales et à porter «un intérêt» pour le théâtre pour enfants. Pour sa part, le groupe chargé de la distribution a plaidé, quant à lui, en faveur de la «promotion» au niveau local et national.  En outre, le groupe chargé des contenus a appelé, «à accorder la priorité» au texte algérien classique et moderne. Le groupe chargé de la formation, a appelé à «mettre au point un plan annuel», pour la formation des fonctionnaires des théâtres, avec obligation de consacrer «entre 3 et 5 %» de son budget pour les besoins de formation, outre l'organisation d'ateliers de formation       destinés aux enfants scolarisés. Le groupe chargé de la révision des statuts, a exposé «l'unification du règlement intérieur» pour l'ensemble des théâtres régionaux, avec attribution de «larges prérogatives», en vue d'obtenir de nouveaux revenus.
Il est à signaler que les six (6) groupes, créés par le ministère de la Culture en janvier dernier, ont présenté des recommandations, en présence du ministre du secteur, d'un nombre de directeurs de théâtre, de quelques artistes et metteurs en scène, qui ont, à leur tour, exposé plusieurs problématiques auxquelles fait face le théâtre algérien. Ces recommandations présentées par les directeurs de théâtre et les représentants des établissements de théâtre sont, affirme le      ministre «des idées et propositions soumises à l'examen et au débat par d'autres acteurs, à l'instar des propriétaires de coopératives          théâtrales, les enseignants et les étudiants».  Pour rappel, le ministre de la Culture a annoncé, en janvier dernier, l'élaboration d'une «feuille de route» pour la gestion des théâtres, ainsi que le choix de la date du 27 mars prochain, jour du lancement de la manifestation              «Mostaganem capitale du théâtre 2017», pour la présentation des décisions finales sur le théâtre, la législation y afférente et les           mécanismes de sa gestion.
APS