Journées cinématographiques de Boussaâda : «Chronique des années de braise» en clôture

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

Le film algérien «chronique des années de braise», du cinéaste Mohamed Lakhdar Hamina, a été projeté mardi en clôture des journées cinématographiques de Boussaâda, organisées du 11 au 14 de ce mois.

Les Bousaâdi sont venus nombreux à la  projection de ce film, ayant remporté la palme d’or au festival de Cannes, en 1975, et qui retrace l’histoire de la Révolution, à travers des repères historiques, démontrant que le  1er Novembre 1954 n'est pas un «accident de l'histoire», mais l'aboutissement d'un long processus de souffrances, de combats d'abord politiques et puis militaires, entrepris par le peuple algérien contre le fait accompli de la colonisation française qui a débuté par un débarquement à Sidi Fredj en 1830.Cette manifestation organisée à l’initiative de la direction de la culture de la wilaya de M’sila a été marquée par la projection des films «Hors la loi» de Rachid Bouchareb, «Le colonel Lotfi» d’Ahmed Rachedi, «El Harraga blues» de Moussa Haddad, «Khadra et les autres» ou le parcours d’une femme employée à la cinématique d’Alger et un documentaire intitulé «Les enchantements au pied du mont de Kerdada». Des expositions d’affiches sur le cinéma algérien et de photographies de la ville de Boussaâda ont été également organisées à l’occasion.
  APS