l Des hommes de théâtre et des écrivains ont évoqué, mardi au Théâtre national algérien (TNA) Mahieddine Bachtarzi, la problématique de l'adaptation des œuvres littéraires au théâtre,



l Une manifestation artistique est programmée, début janvier prochain à Oran, en hommage posthume au comédien Bilal Benzouika, décédé jeudi dernier à l'âge de 24 ans, a-t-on appris mardi du président de l'association culturelle locale El-Amal.



Le professeur de linguistique et traductologie, Abderrezak Dourari, a mis en avant, mardi à Alger, la nécessité de mettre en place une Académie de tamazight, qui aura pour mission de préparer le terrain à la promotion et au développement de cette langue, soulignant l'importance de maintenir pour le moment la diversité de l'écriture de tamazight.

Rendez-vous -La sixième édition du Salon national des arts plastiques, ouvert mardi soir au musée national Ahmed Zabana d’Oran, est une occasion de revisiter la mémoire du regretté artiste peintre Bachir Belhouari, en guise de reconnaissance à ce qu’il a donné pour le développement des arts plastiques en Algérie.


Mélodies - Le 12e Festival international de musique andalouse et des musiques anciennes (FestivAlgérie) a pris fin lundi soir à Alger, avec quatre prestations de qualité.



Le patrimoine archéologique et architectural exceptionnel du sud du pays, notamment la région de Ghardaïa, «peut devenir un levier de développement durable» et un véritable «porteur de richesse» pour peu que l'on veille à sa préservation et à sa sauvegarde, a indiqué lundi à l’APS le directeur général du Centre nationale de recherche archéologique (CNRA).

Le premier prix national «Dune d’Or» de la meilleure production poétique pour l’année 2017 a été décerné au poète Sid-Ali Djefal d’Alger pour son œuvre littéraire «Nous répondons sans ostentation»


l La 16e édition du Festival culturel national annuel du film amazigh (FCNAFA) se tiendra du 24 au 28 février prochain dans la wilaya de Tizi Ouzou, a annoncé lundi le commissariat de ce festival.

Bilan - L'actualité cinématographique de cette année qui s'achève aura été marquée par une présence notable de premières œuvres et de premiers longs métrages de réalisateurs algériens dans les manifestations internationales.



Un récital dédié au malouf et au samâa soufi, immersion dans les patrimoines musicaux algériens, turcs et marocains, a été animée dimanche soir à Alger par les ensembles Ichbilia (Algérie), Mehmet Kemiksiz (Turquie) et Djalel Echarkaoui (Maroc).

Le court métrage «Ahadtek» (Je te promets) du réalisateur Mohamed Yarka de Béjaïa a décroché, dimanche, le premier prix de la première édition des Journées du court métrage d'Annaba. D'une durée de 17 minutes, le film évoque le droit des femmes à déterminer leur avenir à travers l'histoire de Baya

L’héritage -  L’année 2017 a vu la disparition de plusieurs noms de la scène culturelle algérienne, certains après une longue carrière, d'autres, laissant derrière eux une œuvre inachevée.

Mélodies - Des ensembles musicaux d'Algérie, de France, du Japon et de Tunisie ont animé, samedi soir, la scène du 12e Festival international de musique andalouse et des musiques anciennes (FestivAlgérie), dans une fresque multicolore qui a permis au public relativement nombreux de prendre part à un voyage à plusieurs escales.

Le 12e Festival national du théâtre professionnel (Fntp) s'est ouvert samedi soir au Théâtre national algérien Mahieddine Bachtarzi (Tna), à Alger, avec au programme 16 spectacles en compétition, des représentations hors compétition et des conférences.

Sonorités -  Le 12e Festival international de musique andalouse et des musiques anciennes, FestivAlgérie, s'est ouvert mercredi soir à Alger, dans un échange interculturel prolifique qui a réuni l'Algérie, la Croatie et la Russie, devant un public relativement nombreux.

Une exposition de l'artiste peintre Amor Idriss Lamine, consacrée au patrimoine du Sud algérien et à la civilisation africaine, se poursuit à la galerie Omar-Racim d'Alger.

Le 12e Festival national du théâtre professionnel (FNTP), qui s'ouvrira samedi à Alger, a programmé 16 spectacles en compétition, majoritairement montés sur des textes algériens, ont indiqué mardi les organisateurs.
Outre le TNA, en lice avec la pièce «Omerta», 14 Théâtres régionaux et une coopérative de Sidi Bel Abbès participeront à cette 12e édition qui compte 11 pièces, sur l'ensemble des spectacles en compétition, montées sur des textes algériens.

Débat -  Une rencontre internationale sur la valorisation du patrimoine culturel à travers les médias et le traitement médiatique des questions liées au patrimoine a eu lieu, hier mardi, à la Bibliothèque national.

Le lexicologue français, Jean Pruvost, a indiqué que les Français parlent l’arabe beaucoup plus que le gaulois, soulignant que le nombre de mots arabes dans la langue française dépasse de loin ceux gaulois.


lPrès d’une centaine d’œuvres diverses et créatives ont été exposées mardi au 3e Salon national des arts plastiques, organisé au Théâtre régional de Béjaïa, en présence d’une pléiade d’artistes, venus de 20 wilayas. L’espace, en effet, s’est imprimé de couleurs et de sensualité au grand bonheur des amateurs mis face à des tableaux et des scènes audacieuses dans leurs lignes, séduisantes dans leur harmonie et déclinées dans des thèmes à la mesure des attentes du plus grand nombre. Les portraits de femmes, les paysages, notamment marins, les symboles amazigh...