l Le film américain «Café Society», dernier opus du réalisateur américain Woody Allen, avec Kristen Stewart et Jesse Eisenberg, sera projeté en ouverture du 69e Festival de Cannes le 11 mai, a annoncé le festival mardi dans un communiqué.

 Un récital poétique mêlant le son mystique de l'imzad à la beauté du verbe en Tamasheq a été donné mardi à Alger par la musicienne et poète Fatma Channa, accompagnée de l'universitaire et écrivaine Rabiâa Douibi

15Bilan n Il apparaît que la première approche du décryptage des textes a permis de constater que la grande partie des postulants à la résidence d’écriture sont des universitaires ou des personnes ayant côtoyé les planches.

Histoire n Le vieux ksar de Mestaoua constitue, en dépit de son état d’abandon et de délabrement, le cœur battant et le socle de l’actuelle ville de Touggourt, datant d'avant le 15e siècle.  

Le film «Dernière parole», du réalisateur Mohamed Zaoui, projeté lundi à Mostaganem et montrant les derniers moments de l’auteur du célèbre roman «l’As», le défunt Tahar Ouettar, a suscité l’engouement du public.

15Imaginaire n Anissa Berkane présente, dans une exposition qui se tient à la villa Dar Abdeltif, une collection atypique, fruit d'un travail d'interprétation et de recherche dans les codes mathématiques que recèle le Saint Coran. L’exposition a pour titre «Dhikr pictural». 

Constat n La décennie noire et la qualité de certaines pièces produites dernièrement sont parmi les «principales causes de la défection du public» du 4e art, ont soutenu dimanche lors d'une rencontre à Tizi-Ouzou des hommes de théâtre.

Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, a donné dimanche dans la commune de Hassiane (Mostaganem) le premier tour de manivelle du long métrage «A la fin du temps», écrit et réalisé par Yasmina Chouikh.

15Découverte n L’histoire millénaire racontée par les pierres et autres objets trouvés lors des fouilles permet de revenir sur les pas des premiers habitants au cours d’un passé s’étalant sur près de 2 millions d’années.

Histoire n La ville de Mostaganem est connue, depuis les premières années de l’indépendance, comme la capitale du théâtre algérien.  

15Diversité n Si Anouar Benmalek s’emploie à écrire, d’un livre à l’autre, sur le monde, c’est afin de mettre en scène les drames humains.

Formation n Soixante-douze jeunes calligraphes et enlumineurs, issus de dix-huit régions du pays, participent à l'Atelier national scolaire de calligraphie et d'enluminure tenu à la maison de la culture Hassan-El-Hassani de Médéa.

 

 Les plasticiens algérien et franco-algérien, Rachid Koraïchi et Kader Attia, exposent à la 6e Biennale de Marrakech de l'art contemporain qui se poursuit jusqu'au 8 mai prochain dans cette ville du sud du Maroc, selon le site Internet de la manifestation.

15Parcours n Liliane Raspail est une Française de naissance algérienne. Elle est née dans le petit village de Chemora (Lutaud, durant la période coloniale), à 50 km de Batna, dans les Hauts-Plateaux.

 Le prix international Kateb-Yacine du roman a été décerné lundi à l’Algérienne Nassira Belloula et à la Marocaine Aïcha El-Basri au terme des travaux de la 7e édition du colloque international sur la vie et l’œuvre de Kateb Yacine organisé à Guelma.

Le long métrage de fiction «Rêveries de l'acteur solitaire», du réalisateur Hamid Benamra, prendra part à la compétition officielle du 5e Festival international du cinéma et mémoire commune de Nador (Maroc)

 Le premier tour de manivelle des longs métrages «Ahmed Bey», du cinéaste algérien Yahia Mouzahem, et «Ben Badis», du réalisateur syrien Bassil al-Khatib, a été donné avant la clôture de la manifestation Constantine capitale de la culture arabe 2015

15Initiative -  «Printemps culturel algérien» est le thème d’un rendez-vous qui se déroulera à Riad-el-Feth du 21 au 26 mars.

Les dernières années ont vu l’émergence d’une nouvelle génération de spécialistes de l’œuvre littéraire de l’auteur de «Nedjma», ont soutenu les participants au 7e forum international sur la vie et l’œuvre de Kateb Yacine (1929-1989), ouvert samedi après-midi à Guelma.

Un récital mêlant la puissance de l'interprétation aux questionnements intimes et existentiels a été animé samedi à Alger par le poète italien Claudio Pozzani à l'occasion du "Rendez-vous avec la poésie", une rencontre lancée récemment par le ministère de la Culture.