Sonorités -  Mélodistes hors pairs, Amadou & Mariam, le célèbre couple de chanteurs aveugles maliens, sont des perfectionnistes en matière de son : après Manu Chao ou Damon Albarn, ils ont confié l'habillage de leurs nouvelles chansons à un jeune producteur amoureux des synthés vintage.

Rendez-vous -  La cinquième édition des Journées nationales de la poésie populaire et la chanson bédouie s'est ouverte dimanche à Djelida (Aïn Defla) avec la participation de nombreuses troupes venues de 16 wilayas du pays.

Le long métrage documentaire «Hizam», dernière œuvre du réalisateur Hamid Benamra, est programmé en compétition au 2e Festival international du film de Sochi (sud de la Russie) qui s'est ouvert lundi, indiquent les organisateurs. Le Festival se poursuit jusqu'à samedi dans cette ville balnéaire russe, située au bord de la mer Noire.

Scène -  La 9e édition du Festival culturel national du théâtre amazigh s’est ouverte, dimanche soir, au Théâtre régional de la ville de Batna en présence d’un public nombreux.

Cinéma -  Véritable hymne à l’espoir, le film, signé Abdelhak Bouden, appelle à l’optimisme et à rester, vaille que vaille, positif face aux aléas de la vie.


l La Fondation Casbah a organisé, samedi à son siège à Bab Jdid (Haute Casbah), une séance de vente-dédicace du roman «Le Général K» de l'écrivain journaliste Mustapha Yalaoui.

Bilan -  Le 8e Festival international du cinéma d'Alger (FICA), qui a pris fin vendredi soir, a cette année une orientation tournée vers le film engagé et le documentaire et s'éloigne du cinéma commercial tout en donnant une grande importance au contenu des films, estiment les habitués et observateurs de ce festival.



La culture maghrébine était à l'honneur à l'université «Amitié des peuples» de Moscou à l'occasion de la semaine culturelle algéro-tunisienne, clôturée samedi soir par un gala artistique animé par les étudiants des deux pays.
La soirée musicale, agrémentée notamment d'une pièce de théâtre sur la lutte commune algéro-tunisienne contre le colonialisme, a été très appréciée par l'assistance composée d'étudiants de divers pays, mais également des représentants des ambassades d'Algérie et de Tunisie à Moscou et du vice-recteur de l'université, Alexander Vitalivitch Ermakov.



l Dix troupes théâtrales, dont celles des théâtres régionaux de Batna, Tizi Ouzou et Béjaïa sont en lice pour décrocher un des prix de la 9e édition du Festival culturel national du théâtre amazigh devant s’ouvrir dimanche soir, a affirmé samedi à la presse le commissaire de la manifestation, Salim Souhali.

Dix participants à la deuxième édition de la Semaine de la calligraphie arabe ont pris part, samedi, à un atelier pratique d’écriture organisé au Musée public des arts et expressions culturelles au palais Ahmed Bey de Constantine, à l’initiative du service arts et lettres de la direction de la culture. Selon la responsable du service, Mme Sonia Sedousse

Des participants à une table ronde sur l’œuvre de Mohia ont insisté, mercredi à Tizi Ouzou, sur la nécessité de rééditer les œuvres de ce dramaturge algérien, pour la préserver de la disparition et de l’oubli. L’enseignant au département



Le documentaire «Vivre avec son œil», un portrait intimiste sur le photographe de guerre Marc Garanger, témoin des atrocités durant la guerre d’Algérie, a été projeté mercredi à Alger.




Miroir -«Off frame, la révolution jusqu’à la victoire», un documentaire rétrospectif sur la résistance du peuple palestinien dans sa lutte de libération, a été projeté mercredi soir à Alger en présence de son réalisateur Mohanad Yaqubi.


Débat - L’écrivain et anthropologue algérien Mouloud Mammeri œuvrait à inscrire sa culture, sa langue et sa civilisation dans le mouvement de l’Histoire, a souligné, mardi à Tizi Ouzou, l’universitaire Hacene Helouane.

Format - Les documentaires et reportages télévisés en compétition pour le grand prix du 8e Festival international du cinéma d’Alger (Fica) suscitent l’intérêt du public, peu nombreux, avec des sujets sur les luttes altermondialistes et des portraits de militants humanistes.


l Johnny Hallyday, décédé dans la nuit de mardi à mercredi à 74 ans, était l'icône du rock à la française : ses tubes ont accompagné toutes les époques pendant plus d'un demi-siècle, et sa vie tumultueuse a fait le bonheur des magazines people.

Initiatives -  Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, a baptisé, hier, le Théâtre régional de Constantine du nom du défunt chantre du malouf, Mohamed-Tahar Fergani (1928-2016).

Portrait -  Le film documentaire «Kemtiyu Cheikh Anta», une œuvre dédiée au parcours et à l’engagement scientifique et militant du Sénégalais Cheikh Anta Diop pour l’exhumation de l’histoire et la mémoire du continent africain, a été présenté lundi au public à Alger par son réalisateur sénégalais Ousmane William Mbaye.

Portrait -  Trente ans après sa disparition, le comédien Hassan El-Hassani, de son vrai nom Hassan Bencheikh, hante encore la scène théâtrale nationale, à travers un grand événement culturel qu’est le Festival national de théâtre comique, qui porte son nom et dont la nouvelle édition est prévue du 3 au 7 décembre, à Médéa.

Témoignages -  Le film documentaire «Molenbeek, génération radicale ?», coréalisé par l'Algérien Chergui Kharroubi et le Belge José-Luis Penafuerte, explorant la violence et la radicalisation de la jeunesse dans cette commune de Belgique, a été projeté samedi à Alger.