Construction et livraison des logements : Au pas de charge

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     
Dispositions -  Les problèmes liés au foncier et la régularisation de la situation des terrains destinés à l’implantation des projets de logements (tous types confondus) sont des impératifs à régler avant le lancement des travaux.


C’est sur ce qu’a insisté le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, en inspection à Boumerdès. Le ministre a souligné la nécessaire régularisation de la situation du foncier, instruisant les walis de veiller au règlement de ce problème, tout en engageant son ministère à leur fournir les programmes de logements dont ils ont besoin.
Le ministre a également insisté sur l’impérative livraison des projets de logements, toutes formules confondues, en incluant les équipements et commodités vitales nécessaires. «Nous œuvrerons désormais selon une nouvelle approche visant la livraison des projets de logements, en incluant les équipements et commodités vitales nécessaires», a indiqué Abdelwahid Temmar, dans une déclaration à la presse. Aussi, a-t-il recommandé le lancement des chantiers des équipements publics et autres commodités vitales, parallèlement à l'exécution des travaux d'habitats, et ce, en vue de leur réception avec les logements, a-t-il indiqué. L'objectif étant la fixation des populations dans leurs régions, a-t-il dit, tout en mettant l'accent sur le règlement du problème de transport des enfants dans le cycle primaire, notamment. Ajoutant qu’il s’agit là de l’objectif principal de son secteur, programmé à la mise en œuvre au titre d’un travail complémentaire entre tous les ministères concernés. Cette nouvelle approche a également pour objectif d’impliquer le citoyen dans la préservation de son cadre de vie, a-t-il souligné, signalant la programmation, au titre de cette visite de travail, d’une opération de plantation d’un nombre d’arbres, avec l'aide des citoyens, afin d’en faire «une tradition à adopter de façon régulière dans le but d’intégrer les habitants dans la promotion et la préservation de leur cadre de vie», a-t-il soutenu. Tous les souscripteurs, en possession d’un ordre de versement, sont assurés d’avoir un logement a, par ailleurs, indiqué le ministre, signalant l’inscription de cet engagement pris par sa tutelle, dans le cadre de l’application des orientations du président de la République. Le ministre a également conseillé aux responsables de réactiver la réalisation de l’habitat rural groupé, à travers des crédits assurés par la BADR, dans un objectif, a-t-il ajouté, de fixer les populations dans leurs régions, parallèlement au règlement du problème des logements de fonction dans ces régions, dans les secteurs de l’éducation et de la santé notamment.
R. N.