Né le 5 octobre 1995 : Le quotidien La Tribune cesse de paraître

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     
Le quotidien La Tribune ne paraitra pas jeudi à la suite de la décision de deux actionnaires de la SARL Omnium Maghreb Presse, éditrice du titre, d’introduire en référé une demande auprès de la justice pour la cessation des activités de la SARL , et ce, malgré la volonté du collectif à faire paraître le journal et de poursuivre l’aventure éditoriale. Les deux actionnaires, Cherif Tifaoui et Djamel Djerrad, sont venus hier mercredi au siège du journal expliquer au personnel que la SARL est confrontée à des blocages administratifs qui empêchent le transfert des prérogatives liées à la gérance de l’entreprise depuis le décès au mois de juin dernier de Bachir Cherif Hassan, qui était gérant et directeur de la publication», a indiqué le rédacteur en chef de la Tribune, Abdelmoumène Belghoul. En plus des blocages d’ordre administratif, les actionnaires évoquent également des dettes faramineuses que le journal ne serait pas en mesure d’honorer. Surpris par la décision des actionnaires du titre, le collectif du journal La Tribune refuse une mise en faillite du journal qui existe dans le paysage médiatique du pays depuis 1995. Le collectif a soutenu, dans un communiqué rendu public, que si les règles économiques prévoient effectivement cette solution extrême pour toute entreprise en difficulté, on ne peut cependant considérer un journal comme n’importe quel autre produit commercial, sans dénigrer de la valeur des autres entreprises ou produits. Le collectif, qui dit refuser la mise à mort du titre, appelle tous «les responsables, à tous les niveaux et ayant la moindre once de pouvoir décisionnel, à réagir pour trouver une ou des solution(s) et un échéancier pour le paiement des dettes par exemple- qui permettraient au journal de continuer à jouer son rôle de média et de vecteur de l’information». Le collectif décidé à fabriquer l’édition de jeudi a été prié, dans l’après-midi de mercredi, par les deux actionnaires d’arrêter son travail, a souligné le rédacteur en chef de la Tribune, qui a ajouté qu’une réunion du collectif aura lieu prochainement afin d’étudier les moyens de sauvegarder le titre. Lancé le 5 octobre 1994, La Tribune a dû se séparer de trois de ses membres fondateurs : Khiereddine Ameyar, décédé en 2000, Baya Gasmi morte en 2010 et Bachir Cherif Hassan qui s'est éteint en 2017.