Afripol : Bientôt un mandat d'arrêt africain

Partagez cet article
FaceBook  Twitter     

Lutte n L’une des premières mesures phares d'Afripol est la création prochaine d'un mandat d'arrêt africain pour «faciliter l'arrestation et la remise des criminels en Afrique».

Cette annonce été faite hier mardi par le directeur de la coopération internationale auprès de la DGSN. le commissaire Abbad  Benyamina a ajouté que des experts de la DGSN ont pris l'initiative de créer un système de communication, Afcicom, contenant un système de données, partagée par les polices africaines, relevant que le terrorisme représentait la priorité d'Afripol.
Il a relevé, dans ce cadre, que «pour assurer la sécurisation des pays de l'intérieur, il fallait combattre la criminalité en dehors des frontières». Il ajouté qu'Afripol s'assignait un plan de travail avec des contours «très clairs», notamment la lutte contre toutes les formes de la criminalité organisée, l'échange d'informations et d'expertises, l'adoption d'une vision commune pour intensifier la coopération entre les différentes polices africaines. Le président de la commission défense et sécurité auprès de l'Union africaine, Tarek Ahmed Charif, a rappelé pour sa part que l'objectif d'Afripol était la coordination et la coopération entre les différentes polices  africaines, ajoutant que ce mécanisme servira à accroître l'échange d'informations avec les structures analogues à travers le monde, notamment Interpol. Le commissaire à la paix et la sécurité de l'Union africaine (UA) a indiqué à la clôture hier des travaux de la première AG d'Afripol que cette rencontre est «une occasion historique et un évènement majeur pour la paix et la sécurité en Afrique, qui va faciliter la coordination et une meilleure prise en charge des aspects sécuritaires pour le peuple africain». Smaïl Chergui a salué ceux qui  ont été à l'origine de ce succès «retentissant». «Je crois que cette rencontre va renforcer la quiétude et la sécurité de nos citoyens en Afrique, mais elle constitue aussi un signal fort pour tous les criminels et les terroristes que désormais l'Afrique aura un outil de coordination de son activité et que les polices africaines vont être efficaces afin de sécuriser leurs citoyens et de promouvoir cette quiétude, et partant, le développement économique du continent», a-t-il dit. Afripol est une organisation de coopération policière africaine visant à  améliorer «l'efficacité» des services de police africains à travers l'échange d'informations et d'expériences en matière de lutte contre le  crime transnational et le terrorisme. Ce mécanisme se veut une «valeur ajoutée» à la coopération policière régionale et internationale et «une alliance stratégique» face aux menaces internationales qui pèsent sur un environnement en «constante évolution».
R. N.